logo photoprostudio

Articles > astuces > Comment réussir le shooting premier anniversaire de votre enfant


Comment réussir le shooting premier anniversaire de votre enfant

/ / astuces

Comment réussir le shooting premier anniversaire de votre enfant

C'est étonnant, mais a partir de l'age d'un an, sans préparation vous risquez d'avoir une énorme déception quand au jour de la séance photo votre enfant va vous montrer aux quel point il n'est pas d'accord avec vous. 

Voici nos astuces comment préparer son enfant et éviter les colères au jour de la séance photo :

  • Pendant la première année, faites plusieurs shootings pour l'enfant: à la naissance (si vous l'avez bien réservé à l'avance), a l'âge de 4-5 mois (bébé sur ventre), à 7-9 mois (bébé se tient assis) et si votre enfant réagi mal aux inconnus, un vers 10-11 mois. 
  • Si c'est déjà trop tard, faites  au moins une séance photo de type découvert avant son anniversaire. Plus jeune est l'enfant, mieux va se passer son shooting.  Chaque expérience compte, même les négatives. 
  • A la veille de son shooting d'anniversaire, parlez à votre enfant de la séance photo de demain et expliquez-lui pourquoi il ne faut pas avoir peur. Jouez au photographe. 
  • Mettez les tenues prévues pour la séance photo et vérifier si tout va bien et l'enfant se sentira à l'aise. 
  • Au jour de la séance, prenez son doudou, sa tétine et une boutelle d'eau (pas de jus). 
  • Pendant la séance photos rigolez, faites des grimaces et détendez-vous. Votre calme va calmer l'enfant mieux que 1000 jouets. 

Et surtout ne vous inquiétez pas, vous aurez tout le temps nécessaire. Pour chaque shooting "smash cake" on bloque le studio pour une demi-journée. 



Commenter cet article


Vous aimerez aussi :
Comment s'habiller pour une séance photo en famille
Si je devais citer les questions posées à un photographe, "comment s'habiller?" serait sans doute couronnée champion... J’écris cet article pour vous faciliter la tâche, mais n’oubliez pas qu’on immortalise vos émotions, vos relations et votre amour, non pas les vêtements !